Session 1

Session 1 : Intelligence artificielle, bêtise artificielle et fonction du calcul

Mardi 19 décembre – 10h-13h

Norbert Wiener pose dès 1948 et à propos de la cybernétique – dont l’intelligence artificielle est évidemment un cas spécifique – qu’elle suppose une reconsidération fondamentale des caractéristiques et de la place des savoirs humains dans les sociétés fondées sur les machines, faute de quoi on serait porté à craindre qu’advienne une grande régression. Cette matinée tentera de reprendre en vue ces méditations dans le contexte spécifique du XXIème siècle et tel que le hante ce qu’on appelle la “post-vérité”, dont les weapons of math destruction[1] sont opératrices.

[1] Cathy O’Neil, Weapons of math destruction, How Big Data Increases Inequality and Threatens Democracy – September 6, 2016

 

 

Intervenants

Bernard Stiegler (philosophe, directeur de l’IRI)

David Bates, histoire des sciences (Un. Berkeley)

Giuseppe Longo, mathématiques et biologie (ENS)

Laurence Devillers, robotique (Limsi/CNRS)